Grand Baromètre: les Belges comprennent le refus du PTB de participer aux négociations

Grand Baromètre: les Belges comprennent le refus du PTB de participer aux négociations
Belga

Le PTB peut s’estimer heureux : si 45 % le déplorent, il y a quand même 36 % des personnes interrogées lors de notre Grand Baromètre Le Soir-RTL-TVI-Ipsos-Het Laatste Nieuws-VTM au sud du pays pour estimer que le parti d’extrême gauche a eu raison de refuser de participer activement aux négociations pour la formation du gouvernement wallon. Ajoutez les 19 % des sans opinion, et cela fait un confortable petit coussin de voix favorables ou pas défavorables pour Raoul Hedebouw et les siens. Qui ne sont donc pas réellement sanctionnés pour avoir empêché d’emblée toute possibilité de constituer une majorité ancrée à gauche (avec PS et les verts) en Wallonie.

Méthodologie

Cette vague de 2.540 répondants, formant des échantillons représentatifs des Belges de 18 ans et plus à raison de 992 en Wallonie, 1.000 en Flandre et 548 dans les 19 communes de la Région Bruxelles-Capitale, a été réalisée du 2 au 10 septembre 2019. Les interviews ont eu lieu en ligne. La marge d'erreur maximale, pour un pourcentage de 50% et un taux de confiance de 95% est de +-3,1 en Wallonie et en Flandre et de +-4,2 à Bruxelles. Affiliations: ESOMAR, Consumer Understanding Belgium.

left
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous