Accueil Opinions Éditos

Quo vadis, Boris Johnson?

On ne voit toujours pas venir la moindre proposition concrète, précise et opérationnelle.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 3 min

Bien malin qui pourrait comprendre ou même deviner la moindre ligne directrice dans la manière dont Boris Johnson mène sa « négociation » avec l’Union européenne… Il y a une dizaine de jours, une brève lueur d’espoir avait pu naître chez ceux qui continuaient à espérer que le nouveau Premier ministre britannique s’avérerait plus rationnel qu’il n’y paraissait jusque-là. D’une part, son idée de faire de l’île d’Irlande un territoire régi par les mêmes règles pour le secteur agro-alimentaire avait pu être comprise comme un premier pas de retour vers la forme initialement proposée par l’UE pour « l’assurance irlandaise » : soit un alignement total de l’Irlande du Nord sur les règles du Marché unique européen, un système qui éviterait la nécessité de rétablir une frontière physique entre les deux Irlande.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Carré Albin, mardi 17 septembre 2019, 16:24

    La vacuité, c'est ce qui qualifie le mieux les dirigeants populistes et nationalistes.

  • Posté par Deckers Björn, mardi 17 septembre 2019, 11:56

    Climat étrange au Royaume Uni. On croirait relire Astérix et les Bretons. "Il y a souvent du brouillard chez vous? Seulement quand il ne pleut pas". On pense aussi à la chanson de Saez : Au bord du gouffre, nous allons faire un pas en avant. Le pilote dispose-t-il des capacités mentales à conduire l'avion. C'est en fin de compte étrange d'avoir laissé le choix d'un Premier ministre à un moment si délicat pour l'histoire du pays à 160.000 militants radicalisés... "To be continued" comme ils disent...

  • Posté par Poullet Albert, mardi 17 septembre 2019, 10:25

    le temps des populistes xénophobes !

  • Posté par Francart Eric, mardi 17 septembre 2019, 9:56

    @Jurek Kuczkiewicz Il est certain que BoJo n'est pas très populaire de ce côté-ci de la manche... La presse nous en fait un portrait peu flatteur, menteur, imbu de sa personne, incapable et j'en passe. Qu'en est-il en Grande Bretagne ?

  • Posté par schelfhof daniel, mardi 17 septembre 2019, 10:37

    Lisez le "Times" sur Internet. Regardez l'image du jour : THE INCREDIBLE SKULK.....

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs