Caroline Désir (PS): «Le nouveau décret inscription ne va pas résoudre le problème de places»

Caroline Désir, la nouvelle ministre de l’Enseignement officiel, présentée comme l’étoile du PS, a obtenu le plus grand portefeuille au sein de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

>> Le casting des ministres en Wallonie et la Fédération

Invitée de la Première, elle a donné les grandes lignes sur le décret inscription qui va être abrogé. Elle a tout d’abord précisé que, à l’heure actuelle, une septantaine d’élèves est sans école, un chiffre en diminution.

Le nouveau décret sera simplifié, a expliqué la ministre. « Il y a aura de nouvelles dispositions pour permettre une simplification du système ». Il faut aussi tenir compte des bassins scolaires, a expliqué Caroline Désir. En clair, les critères pourraient être différents selon les zones géographiques notamment pour les écoles qui posent problème à Bruxelles.

Le principe du formulaire unique sera gardé. Par contre, « le nouveau décret inscription ne va pas résoudre le problème de places », a averti la socialiste : « Il faut travailler à la création de nouvelles places et travailler sur l’attractivité de certaines écoles, notamment à Bruxelles.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous