Les coulisses de la rencontre entre le CA de Nethys et «Le Soir»

Les coulisses de la rencontre entre le CA de Nethys et «Le Soir»

Dans un podcast, Béatrice Delvaux, éditorialiste en cheffe du « Soir » revient sur les prémisses de la rencontre qui a eu lieu entre Le soir et le CA de Nethys, mais également sur ce qu’il s’est passé durant cette réunion inattendue.

De nouveau secouée de toutes parts, la société Nethys s’est décidée à sortir du silence. Ce lundi, durant près de trois heures, Le Soir a été convié dans ses bureaux, en plein cœur de Liège, pour faire le point sur nos révélations des derniers jours. Ils étaient cinq à nous recevoir : Stéphane Moreau, administrateur-délégué, accompagné de quatre membres du conseil d’administration (Pierre Meyers, François Fornieri, Olivier Servais et Jacques Tison).

C’est le président du CA, Pierre Meyers, qui tient les rênes et fournit la plupart des explications. Sans empêcher les autres d’intervenir. « Pour les administrateurs de Nethys, la situation devient insupportable », lance Jacques Tison. Ce n’est pas François Fornieri qui dira le contraire. Car sa double casquette suscite pas mal de questions. L’administrateur a, en effet, remis offre pour racheter deux filiales de Nethys : Win et Elicio, spécialisée dans la production d’électricité renouvelable. « J’ai atteint la limite, depuis que j’ai lu Le Soir ce lundi matin. J’ai téléphoné au président et j’ai voulu remettre ma démission. Aujourd’hui, je suis à deux doigts de me retirer de ces investissements. Je vais voir comment la situation va évoluer dans les prochains jours », dixit Fornieri.

Sur le même sujet
PolitiqueNethys
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous