Accueil Société

Double infanticide: «Il les a fait souffrir très fort pour me les arracher»

Deuxième journée, devant les assises de Liège, du procès d’Eddy Michel, accusé de l’assassinat de ses fils, Jules (7 ans) et Timothé (4 ans). L’après-midi a été consacré au témoignage, poignant, de leur maman.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

L’ambiance qui régnait dans la salle de la cour d’assises de Liège, ce mardi, était très lourde lorsque les enquêteurs ont commencé leur descriptif, images à l’appui, de leur intervention du 30 septembre 2017. Le 112 avait reçu un appel du père d’Eddy Michel à 8 h 27 : « Mon fils a sans doute fait une connerie, il a ses vêtements tachés de sang, il a probablement tué ses enfants. »

Les services de secours étaient arrivés simultanément, ambulances, policiers, le peloton anti-banditisme était présent aussi, mais Eddy Michel n’était plus là, il avait pris la fuite à pied. En arrivant dans le salon, les premiers intervenants avaient remarqué les deux manteaux d’enfant – ceux laissés par Jules (6) et Timothé (4), trente minutes plus tôt ; dans la cuisine, le bloc à couteaux était vidé.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs