Une randonnée vire au cauchemar en Australie: un homme rampe deux jours avec une jambe brisée (vidéo)

Une randonnée vire au cauchemar en Australie: un homme rampe deux jours avec une jambe brisée (vidéo)
AFP

Un randonneur australien a raconté mercredi comment il avait du ramper pendant deux jours à travers la forêt et les broussailles, la jambe brisée en deux en chutant d’une cascade. Neil Parker, 54 ans, a expliqué aux journalistes qu’il effectuait dimanche une paisible randonnée de trois heures, au nord-ouest de Brisbane (est), quand tout a viré au cauchemar.

L’infortuné randonneur a effectué une chute de six mètres depuis le haut d’une cascade, se brisant la jambe et le poignet. «J’ai fait la roue et je me suis cogné contre un rocher avant d’atterrir au fond du ruisseau», a-t-il déclaré depuis son lit d’hôpital. La partie inférieure de sa jambe pendait inerte après s’être «nettement» brisée en deux.

Ce randonneur expérimenté s’est aussitôt dit: «je suis dans le pétrin parce que personne ne sait où je suis». Après avoir essayé en vain d’appeler à l’aide avec son téléphone, qui ne fonctionnait plus après être tombé à l’eau, il a commencé à ramper vers une clairière où il pensait avoir plus de chances d’être secouru.

Victime d’hallucinations

Neil Parker s’est ensuite confectionné une attelle de fortune sur sa jambe fracturée mais cela a été tellement douloureux qu’il a été victime d’hallucinations. Avec juste une «poignée de noix, une barre protéinée et quelques sucettes» pour tenir, le valeureux quinquagénaire s’est alors lancé dans un atroce voyage de trois kilomètres, rampant péniblement pour avancer petit à petit.

«Ce que j’avais remonté à pied en 40 minutes, j’ai mis près de deux jours à le redescendre en rampant», a-t-il expliqué.

Dimanche soir, il a vu un hélicoptère au-dessus de sa tête mais il savait que ses chances d’être localisé étaient nulles car il se trouvait sous des broussailles. Le randonneur a dû attendre mardi après-midi pour être localisé par un hélicoptère qui l’a ensuite hélitreuillé. Neil Parker, qui a fondé un club de randonnée et a déjà participé à des recherches de randonneurs, a affirmé que son expérience avait été essentielle à sa survie.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Une bande de six olibrius aussi dingues qu’étranges débarquait, au soir du 5 octobre 1969, dans la petite lucarne des chaumières d’outre-Manche.

    Les Monty Python ont cinquante ans

  2. Outre le paiement de factures, le Fonds a également un objectif de prévention, en aidant les ménages précarisés à mieux gérer leur consommation.

    Le Fonds Gaz et Electricité a besoin de 30 millions de plus par an

  3. Les travailleurs étrangers sont peu représentés dans le secteur non-marchand (9,1
%) et représentent onze indépendants sur cent en Belgique.

    En cinq ans, le nombre de travailleurs étrangers a augmenté de 13,6%

La chronique
  • France: la fin programmée des Républicains

    Par Xavier Mabille d’abord, par mes lectures aussi, j’ai été vacciné contre la tentation de faire des pronostics. Comme Descartes, l’Histoire s’avance masquée, et l’on a toutes les chances d’être démenti si l’on prétend savoir de quel enfant elle accouchera. Pourtant, je ne résiste pas au plaisir de tirer une prédiction d’un livre dont j’achève la lecture, et dont l’auteur, plus rigoureux que moi, s’abstient, lui, de se projeter dans l’avenir. Je veux parler de L’archipel français, de Jérôme Fourquet, qui me conduit à faire ce pari : dans 20 ans, le parti des Républicains, en France, aura disparu, ou ne sera plus qu’une chapelle insignifiante comme l’est aujourd’hui la formation centriste UDI.

    ...

    Lire la suite

  • Dutroux: le TAP n’est pas un guichet de sortie automatique

    Les craintes ravivées d’une libération conditionnelle de Marc Dutroux, même si elles sont infondées, témoignent que le pays demeure, 23 ans après son arrestation, sous la sujétion du psychopathe de Marcinelle qui figure dans les consciences comme l’incarnation du mal.

    La demande de la désignation d’un collège de cinq experts psychiatres que porteront jeudi devant le Tribunal de l’application des peines (TAP) ses deux avocats, n’est qu’une « étape technique » à l’issue incertaine et qui ne...

    Lire la suite