Fusillades dans les écoles américaines: une association de prévention diffuse une vidéo choc

Fusillades dans les écoles américaines: une association de prévention diffuse une vidéo choc

Une association née au lendemain d’une tuerie en 2012 dans une école primaire aux Etats-Unis a mis en ligne un spot choc sous la forme d’une fausse publicité pour fournitures scolaires, censées aider les élèves à réchapper d’une fusillade de masse.

«Les essentiels de la rentrée», produit par l’association Sandy Hook Promise, met en scène des pré-adolescents et démarre comme un spot classique de rentrée des classes, chacun présentant un produit dans les locaux de son établissement.

Mais, rapidement, le ton change et un garçon qui parle de ses nouvelles baskets se met à courir dans le couloir, tandis que d’autres enfants paniquent et hurlent, sur fond de détonations.

Une fille montre que son nouveau blouson est d’autant plus indispensable à cette année scolaire qu’il permet de bloquer les portes du gymnase de l’école et d’empêcher un tireur d’y entrer.

C’est l’escalade. Une jeune fille utilise une de ses chaussettes pour faire un garrot à une camarade blessée à la jambe, et explique qu’elles peuvent «vous sauver la vie».

Le spot s’achève sur une jeune fille cachée dans les toilettes, en pleurs, vantant les mérites de son téléphone, qui lui permet de rester en contact avec sa mère, alors que des pas se font entendre dans la pièce.

«C’est la rentrée, et vous savez ce que ça veut dire», conclut la vidéo, qui connaît un succès grandissant sur les réseaux sociaux depuis sa mise en ligne mardi soir.

Durcir la législation sur les armes

L’association Sandy Hook Promise a été créée par des proches de victimes de la tuerie de l’école primaire Sandy Hook, dans le Connecticut, le 14 décembre 2012, lors de laquelle un déséquilibré a tué 26 personnes, dont 20 enfants.

Elle mène diverses actions de prévention contre la violence armée, notamment en travaillant avec des élus pour durcir la législation sur les armes ou via un programme de détection et de prise en charge de jeunes qui pourraient passer à l’acte.

Malgré la multiplication des fusillades de masse aux Etats-Unis, les appels à un durcissement de la législation au niveau national sont pour l’instant restés lettre morte.

Une série de mesures doit être étudiée au Congrès lors de la session en cours, en premier lieu la vérification systématique des antécédents judiciaires et psychiatriques de tout acquéreur potentiel d’une arme à feu.

Actuellement, seuls les vendeurs agréés sont soumis à cette obligation, mais l’essentiel des ventes sur internet, entre particuliers ou lors de salons ou foires échappent à ces contrôles.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. L’abaissement des cotisations sociales ne peut être suffisant pour augmenter le nombre de quinquagénaires et sexagénaires au travail.

    Pensions: et si allonger la carrière n’était pas la (bonne) solution?

  2. Gordon Sondland, l’ambassadeur des Etats-Unis auprès de l’Union européenne, a confirmé dans sa déclaration préliminaire avoir imposé un «
quiproquo (donnant donnant)
» aux autorités ukrainiennes, sur ordre exprès du président américain.

    Destitution: Gordon Sondland, un témoignage catastrophique pour Trump

  3. Un patient infecté qui suit correctement son traitement peut en effet devenir «indétectable» et ne plus représenter de danger d’infection.

    Sida: comment gagner la bataille de la bithérapie

La chronique
  • Les tweets prolétariens du Vlaams Belang

    Les médias sociaux sont de toutes les époques. C’est une des conclusions d’un livre remarquable du professeur d’histoire, Maarten Van Ginderachter, de l’université d’Anvers. Dans son ouvrage The everyday nationalism of workers (Le nationalisme quotidien des travailleurs), il explique que le quotidien socialiste gantois Vooruit avait lancé à la fin du dix-neuvième siècle un « denier de la lutte », une liste d’abonnements pour soutenir la presse socialiste. Ce qui est intéressant à propos de ces listes, c’est que les donateurs pouvaient compléter leur don par une brève déclaration, généralement des messages courts ou 1 à 5 lignes dans un langage très familier. Ces déclarations étaient publiées dans une section séparée, et dans le Vooruit. Elles représentèrent rapidement jusqu’à un quart de l’espace total de la copie, publiée au moins deux fois par semaine, contenant à chaque fois plusieurs dizaines de déclarations.

    Une propagande efficace...

    Lire la suite

  • Un pays qui part à vau-l’eau

    Ce mercredi, tous les partis siégeant en commission santé du Parlement ont approuvé l’accord sur le financement supplémentaire dans le secteur hospitalier. C’est une très bonne nouvelle car cela implique du personnel supplémentaire dans les hôpitaux, mais aussi chez les infirmiers à domicile salariés. Celui qui a récemment côtoyé un hôpital ou reçu la visite d’un infirmier à domicile, a constaté leur stress et la pression qui les fait courir d’un patient à l’autre tout en conservant le sourire, car ils et elles savent que c’est un élément...

    Lire la suite