Accueil Monde Union européenne

«Protection du mode de vie européen»: Von der Leyen protège encore son choix de mots

Ursula von der Leyen changera-t-elle l’intitulé, ou la composition du portefeuille « Protection du mode de vie européen » dont elle a chargé son futur vice-président Margaritis Schinas ? En tous cas pas trop vite…

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 4 min

La controverse sur la « protection du mode de vie européen », qui recouvre des matières allant de la migration à la culture, en passant par l’intégration, la formation, la sécurité aux frontières et les menaces hybrides, n’en finit pas de courir, dix jours après la présentation par la présidente élue de la composition et des attributions de son équipe. Et la tribune explicative qu’a publiée la présidente lundi dans les quotidiens du réseau Lena, dont Le Soir fait partie, n’a pas calmé la polémique.

Ce jeudi matin, c’est dans l’enceinte de la conférence des présidents du Parlement européen (le président et les chefs des groupes politiques) qu’Ursula von der Leyen viendra expliquer, à leur demande, ses choix en matière de dénominations et de partage des compétences. Dont la fameuse question de la « protection du mode de vie », qui perturbe profondément deux des trois familles politiques qui constituent la majorité censée soutenir la Commission von der Leyen.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Bibliothèque , jeudi 19 septembre 2019, 13:00

    Tenez bon, Madame von der Leyen. Vous avez mille fois raison de défendre ce qu'il y a de meilleur en nous. N'oubliez pas d'y rajouter la laïcité dans l'espace public !

  • Posté par De Ronde Michel, jeudi 19 septembre 2019, 12:47

    Lorsque que Madame von der Leyen déclare qu'il faut protéger notre mode de vie européen, je ne peux que déceler dans ses propos un début de clairvoyance... et regretter que cette clairvoyance s'arrête en si bon chemin. L'UE, n'en déplaise aux globalistes, ne sera jamais que la juxtaposition de civilisations propres à chacun des pays qui la constituent géographiquement. La Hongrie est aussi différente de la France que le Pérou est différent du Sénégal. Il n'y a pas de civilisation européenne, encore moins de mode de vie européen. Seuls la restauration et le respect de la souveraineté des Etats membres peuvent véritablement garantir la protection de nos modes de vie. Moins d'Europe et plus d'Etat !

  • Posté par De Ronde Michel, jeudi 19 septembre 2019, 12:34

    En France, selon un récent sondage de l'Ifop, 37% des musulmans estiment que la laïcité doit s'adapter à l'islam.

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs