Accueil Belgique Politique

Benoit Dispa (CDH) inquiet de la situation chez Nethys: «Il ne faut pas prendre les gens pour des couillons»

Le manque de transparence de la part de Nethys dérange le bourgmestre de Gembloux, qui possède des parts dans Brutélé.

Temps de lecture: 2 min

Benoit Dispa, l’invité de ce matin sur Bel RTL, ne remet pas en question la vente de Win, car celle-ci avait été approuvée par le parlement wallon. Il reproche surtout les modalités de cette vente : « On nous demande de croire sur parole, mais la confiance est rompue. Le timing des opérations, rester dans le dos actionnaires, le risque de conflit d’intérêts… Il y a une suspicion légitime et un besoin de réponse de la région wallone, qui est la tutelle. »

La situation nous inquiète, on pensait avoir tourné la page. On se rend compte que la nouvelle législature wallone démarre sur les mêmes auspices que ce qu’on a connu avec la précédente législature, c’est-à-dire une succession de révélations, de questionnements et de scandales. (…) Il va falloir aller plus vite, le nouveau ministre de la tutelle ne doit pas attendre six mois et prendre le dossier à bras-le-corps. (…) Nethys a pris des longueurs d’avance en prenant ces décisions avant les élections, et il faut rattraper ce retard.

À l’évocation de l’accord entre Providence et Nethys, Benoit Dispa s’échauffe : « Vendre Voo à un milliardaire américain en pensant que ce sera un bienfaiteur pour la région liégeoise est illusoire. Il va chercher à rentabiliser son investissement. (…) La vente de Brutélé pourrait être catastrophique. Il ne faut pas prendre les gens pour des couillons ! ».

 

À lire aussi Écarté par Nethys dans le dossier Voo, Telenet fait un appel du pied à Brutélé

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Wafellman Fabienne, jeudi 19 septembre 2019, 12:11

    On ne vous prend pas pour des couillons (on ne se le permettrait pas) mais bien pour des incapables !

Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une