Migration: sans solution politique, la Porte d’Ulysse à Haren fermera dimanche matin

Migration: sans solution politique, la Porte d’Ulysse à Haren fermera dimanche matin
D.R

Sans solution politique, la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés sera contrainte de fermer la Porte d’Ulysse à Haren dimanche matin. « On doit rendre le bâtiment le 30 septembre. Mais il nous faut une dizaine de jours pour déménager. On espère encore qu’on nous permettra de rester quelques jours de plus, jusqu’à ce qu’un autre bâtiment soit trouvé », indique jeudi le porte-parole de la Plateforme, Mehdi Kassou. Plus de 350 migrants risquent de rejoindre les centaines d’autres qui dorment dehors chaque nuit.

« On a des échéances logistiques, notamment pour le démontage des douches qui sont installées dans des conteneurs. C’est du convoi exceptionnel, on ne peut pas improviser », rappelle Mehdi Kassou. « Les citoyens hébergeurs accueillent déjà 200 personnes chaque nuit. Je sais que certains se mobiliseront encore plus si la Porte d’Ulysse est fermée. Mais nous ne lancerons pas d’appel pour les relancer. La responsabilité est politique », poursuit-il.

Interrogé lundi au Parlement bruxellois, Alain Maron (Ecolo), l’un des ministres en charge de la Santé et de l’Action sociale, a reconnu qu’aucune solution n’avait encore été trouvée. Mais « nous n’imaginons pas ne pas en trouver », a-t-il ajouté. Selon le ministre, son cabinet et celui du ministre-président bruxellois Rudi Vervoort « ne ménagent pas leurs efforts pour essayer de trouver des solutions. Je ne peux que constater que ces dernières n’ont pas été trouvées antérieurement et que c’est maintenant, juste avant l’échéance, qu’il faut le faire. Des contacts ont été pris avec tous les opérateurs régionaux, les autorités locales – directement ou indirectement –, des opérateurs privés et d’autres opérateurs publics – y compris fédéraux – pour essayer de trouver des bâtiments pour les semaines qui viennent ou plus structurellement. »

Depuis plus d’un an, le centre d’hébergement pour migrants géré par la Plateforme citoyenne avec Médecins du Monde et la Ville de Bruxelles est installé sur le site « Blue Star » à Haren, grâce à une convention d’occupation précaire. Mais citydev.brussels, à qui appartiennent les lieux, doit y aménager la future école régionale des métiers de la sécurité.

Le nouveau gouvernement bruxellois s’est accordé pour pérenniser le financement de la Porte d’Ulysse et veut pousser le gouvernement fédéral à ériger un véritable centre d’accueil et d’orientation pour les migrants qui n’ont pas, ou pas encore, demandé de protection internationale à la Belgique.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20161121-GC9521 2020-01-18 14:54:13

    Emir Kir exclu du PS: les conséquences au fédéral et à Saint-Josse

  2. Les CPAS des grandes villes continuent à délivrer de nombreuses aides parce que la pauvreté s’y concentre.

    Quand les CPAS wallons aggravent la précarité

  3. Aux yeux de la Reine, la seule solution possible à la crise provoquée par la décision du couple de renoncer aux obligations royales était une séparation brutale mais claire.

    Epilogue Harry-Meghan: la Reine, William et Kate sont les grands gagnants

La chronique
  • Harry et Meghan, les papes et Vincent Kompany: les gagnants et les perdants de la semaine

    Les gagnants

    Harry et Meghan

    Une grand-mère comme Elizabeth, tout le monde en rêve ! Le conseil de famille convoqué en urgence et à huis clos dans un château de la famille royale devait tourner à la curée pour Harry et Meghan, les princes rebelles. Eh bien, nenni, comme on ne dit pas au Royaume-Uni : la Reine s’est montrée très large d’esprit et en définitive bien de son temps. De ce que l’on en sait en tout cas, et on ne sait pas forcément tout.

    Les congrès politiques

    Avez-vous vu ça ? Samedi dernier à Namur, les petites mains du CDH ont ajouté des chaises dans tous les coins disponibles pour permettre aux militants d’écouter Maxime Prévot à l’aise. Et le lendemain à Wavre, il aurait fallu un chausse-pied pour faire rentrer les fidèles du MR dans la salle où Georges-Louis...

    Lire la suite

  • Exclusion de Kir: au PS, fini de biaiser

    Emir Kir exclu du PS ! Le parti socialiste n’a pas esquivé cette fois, ni biaisé. Après six heures de discussion, la décision a été prise de sanctionner et non plus de comprendre ou d’excuser des comportements des élus en contradiction avec ses valeurs. Et cela quel que soit le poids de l’élu qui a dérapé. Emir Kir – qui rappelons-le peut faire appel d’une décision qu’il trouve totalement injuste –, ne bénéficie donc plus de la protection dont il a pu jouir dans le passé.

    Son bouclier de...

    Lire la suite