Accueil Opinions Chroniques

Le nez de Pinocchio

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 3 min

Cette rentrée signe le grand retour de Pinocchio.

On dirait que tout le monde se met à jouer à qui a le plus long nez.

Ainsi Dominique Leroy : «Le salaire n’est pas le motif premier de mon départ de Proximus» dit-elle au Soir sans rire.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par stals jean, mercredi 25 septembre 2019, 17:45

    Ici il est surtout question de Pinocchio Moreau, Stéphane pour les intimes... Magnifique, pourtant quand il est question des habitants de la planète que dis-je de la galaxie politique circus, de savoir si il y a une seule, un seul d'entre eux qui pourrait sans risquer de mourir d'apoplexie, jurer publiquement sur la tête de sa mère, qu'au grand jamais son patronyme ne pourra ne pourrait et ne devrait être précédé de l'ultra célèbre vocable italiano-universel:Pinocchio... Dans les mafias déguisées en partis politiques, les Pinocchio femelles et mâles sont bien entendu légion, mais mon préféré, moi, c'est le fils Mathot, lui c'est aussi un autre champion du monde, un Pinocchio à la puissance 10, et, au diable l'avarice, le véritable Eddy Merckx des Pinocchio que le PS wallon a pu.t. enfanter...rien moins...

  • Posté par Surmont Willy, dimanche 22 septembre 2019, 8:27

    St Moreau s'en va, il reste quand même comme consultant!! Comprenne qui pourra!!

  • Posté par Brunson Joseph, vendredi 20 septembre 2019, 19:40

    Beaucoup d’omissions dans votre diatribe, déception !

Aussi en Chroniques

Chronique Carta Academica sur les mesures sanitaires: l’approche de la Cour européenne des droits de l’homme

Tous les samedis, « Le Soir » publie la chronique d’un ou plusieurs membres de Carta Academica. Cette semaine : il est plus que probablement inexact d’affirmer que les mesures sanitaires contre lesquelles s’élèvent des protestations, dans leur principe, violent les droits fondamentaux. En revanche, on peut attendre que la mise en œuvre de ces mesures impose des exigences de transparence et de cohérence aux autorités publiques.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs