Accueil Société Régions Hainaut

Centrale géothermique: l’inquiétude bout à 70 degrés à Mons

Un projet peu banal en centre-ville : deux puits à 2.500 mètres sous terre et une centrale de géothermie pour chauffer l’hôpital Ambroise Paré. Les riverains craignent le chantier. L’intercommunale Idea cherche à les rassurer.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

A Mons, le projet de réseau de chaleur de la Porte de Nimy a fini par percoler chez les riverains. En février, l’intercommunale Idea et l’UMons avaient bénéficié d’une large couverture médiatique pour présenter cet investissement peu banal : le creusement de deux puits géothermiques en plein centre-ville et la construction d’une centrale qui permettra un échange de chaleur au profit de l’hôpital Ambroise Paré. Le 2 mai dernier, aucun voisin du futur chantier ne s’était déplacé pour une première réunion d’information. Ce mercredi par contre, ils étaient une grosse centaine à faire face aux représentants de l’Idea et d’Arcea, le bureau chargé de l’étude d’incidences qui s’achèvera le 25 septembre. Un constat : la colère gronde.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Hainaut

Hainaut: de dangereux motards sèment le chaos

Les riverains du Bizet se plaignent depuis quelques semaines de dangereux motards, semant le chaos dans les rues. Cagoulés et dangereux, ils ne respectent pas le code de la route et constituent un danger pour les passants.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs