Accueil Culture Scènes

Delta à Namur, une nouvelle maison de la culture

Body music, swing congolais, concert de tubes sonores, pop art féministe… Delta, le nouveau paquebot namurois de la culture, est inauguré ce week-end au confluent de la Meuse et de la Sambre : une pépite futuriste pour les acteurs culturels.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Son coût final avoisine les 25 millions d’euros, clairement au-delà des 18,5 millions initialement annoncés. Mais l’institution provinciale namuroise, qui disposait d’un bon bas de laine constitué au fil du temps, défend son nouveau fleuron. En tête, le service de la culture et sa directrice Bernadette Bonnier, tout comme l’architecte Philippe Samyn – à qui on doit entre autres l’Aula Magna à Louvain-la-Neuve, le bâtiment Europa à Bruxelles ou la gare de Striano en Italie – qui a voulu préserver l’œuvre de Victor Bourgeois. L’enveloppe extérieure du bâtiment d’origine est conservée et rehaussée, les façades rhabillées. A l’intérieur, tous les volumes sont reconçus. En sus, vient s’adjoindre, devant l’ancienne entrée, cette tour ronde (« le Tambour ») qui donne à l’ensemble un autre cachet. Malgré quelques grincements de dents de certains riverains, la plupart des Namurois – le site est en plein cœur de ville – a déjà adoubé ce nouveau décor qui aura mis trois ans à être façonné.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs