Europa League: le Standard engrange un premier succès en battant Guimaraes (2-0, vidéos)

Le Standard n’aura pas été étincelant mais a quand même battu le Vitoria SC (2-0) pour son premier match de groupes en Europa League. Les Liégeois se sont imposés grâce à un goal contre son camp du capitaine portugais Florent Hanin (66e) et une réalisation de Paul-José Mpoku (90e+1).

Après un round d’observation de plusieurs minutes, Lucas Evangelista a été le premier à tenter sa chance mais la frappe du Brésilien n’a pas inquiété Vanja Milinkovic-Savic, dont c’était la première apparition sous le maillot liégeois (21e). Le Standard a ensuite hérité d’un bon coup franc à la suite d’une faute sur Samuel Bastien mais Anthony Limbombe a vu son envoi passer au-dessus (24e). Rochinha, passé un an et demi à Liège sans jamais percer, a lui aussi loupé un coup franc pourtant bien placé (36e). Il aura fallu attendre le début du temps additionnel pour voir Evangelista, d’une tête, cadrer le premier tir de la partie (45e+1), sans danger pour Milinkovic-Savic.

C’est encore Guimaraes, porté par 300 supporters, qui a mis le nez à la porte en premier dans le second acte. Un tir puissant de Denis-Will Poha a obligé le gardien liégeois à s’y prendre à deux fois pour capter le cuir (50e). Incapable de maîtriser un tir de Poha, Milinkovic-Savic a dû se racheter en repoussant, à bout portant, une reprise de Davidson (56e).

Jusque-là inoffensif, le Standard a débloqué la rencontre sur un coup du sort. Un centre de Mergim Vojvoda venu de la droite a terminé sa course dans les filets portugais, dévié par l’infortuné Florent Hanin (1-0, 66e).

Une belle ouverture de Mehdi Carcela a permis à Bastien de s’offrir une fenêtre de tir mais le portier des ’Conquistadores’ veillait au grain (73e). Le Standard a ensuite vu Merveille Bokadi effectuer un retour salvateur alors que Bruno Duarte s’apprêtait à tirer dans le petit rectangle (76e) et Milinkovic-Savic dévier une reprise de la tête de Tapsoba (78e).

La fin de match a vu Zinho Vanheusden, monté au jeu pour sécuriser l’axe de la défense, faire son retour à la compétition après une blessure au genou. À l’affût d’une erreur défensive, Paul-José Mpoku, jusqu’au-boutiste, s’est présenté seul devant le gardien pour donner au score son allure définitive (2-0, 90e+1).

L’autre match du groupe F opposait Francfort, demi-finaliste la saison dernière, à Arsenal, finaliste. Les Anglais se sont imposés 0-3 grâce à des buts de Joseph Willock, Bukayo Sako (85e) et Aubameyang (87e).

Le Standard devra ensuite se déplacer à Arsenal (03/10) et à Francfort (24/10) lors des deux prochaines journées.

Revivez le direct commenté

Les autres matches

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. 06670710

    Brexit: Boris Johnson menace d’élections anticipées

  2. Le 17 août 1996, sur les marches du palais de justice de Neufchâteau, apparaît, entre deux policiers, un petit homme rondouillard, aux traits creusés par des heures d’interrogatoires.

    Michel Nihoul est mort: l’affaire Dutroux perd l’une de ses figures

  3. Schwarzenegger dans le dernier «
Terminator
».

    Arnold Schwarzenegger: «La saga ‘Terminator’ a été un chapitre très important de ma vie»

La chronique
  • CD&V: Blanche-Neige et les Sept Nains

    Le CD&V est en grand désarroi. La preuve : pour succéder à Wouter Beke, l’ancien président des démocrates-chrétiens flamands, déjà sept candidats se sont présentés. La plupart d’entre eux sont bourgmestres.

    Ce n’est pas par hasard si le CD&V est toujours le plus grand parti au niveau local, avec plus de 120 bourgmestres sur 300 communes flamandes. Quelques candidats se singularisent : il y a par exemple le président des jeunes démocrates-chrétiens, Sammy Mahdi, toujours accompagné de son chien Pamuk. Ou il y a l’unique femme parmi eux, Katrien Partyka, la bourgmestre de Tirlemont, où le CD&V est devenu en 2014, pour la première fois dans l’histoire de la ville, le plus grand parti. Ou encore, il y a l’acteur bien connu parmi les sept : Walter De Donder, bourgmestre d’Affligem, qui gagne sa vie en jouant le rôle du lutin Plop dans la série pour enfants Le Lutin Plop. Et puis, il y avait les deux candidatures annoncées, celle de Pieter De Crem et celle d’Hendrik Bogaert, bien connus et plutôt à droite, mais qui in fine se sont abstenus....

    Lire la suite

  • Patients et soignants méritent mieux que cela

    Pour les uns – les patrons – il n’y a là rien d’autre qu’une espèce de paranoïa syndicale. Pour les autres – les syndicats – l’accord du non-marchand de 2017 a valeur exclusive d’avancée sociale à l’avantage du personnel. Entre les deux camps, la ministre en affaires courantes de la Santé publique compte les coups. Elle penche même, une fois n’est pas coutume, en faveur des travailleurs, assurant qu’infirmiers, sages-femmes, kinés, logopèdes, diététiciens – « tout le personnel soignant » en fait – doivent « recevoir la...

    Lire la suite