Accueil Économie Entreprises

Proximus: perquisition au domicile de Dominique Leroy dans le cadre d’une enquête pour délit d’initié

Le parquet de Bruxelles confirme au Soir qu’une instruction judiciaire est ouverte.

Temps de lecture: 2 min

Plusieurs perquisitions ont eu lieu ce jeudi en lien avec une instruction judiciaire ciblant la CEO de Proximus en partance Dominique Leroy, a indiqué en fin de journée la porte-parole du parquet de Bruxelles Stéphanie Lagasse, confirmant une information lancée jeudi par l’hebdomadaire Knack.

Une perquisition a été menée ce jeudi matin au domicile de la CEO de Proximus Dominique Leroy, à la veille de son départ, indique Knack. Selon nos informations, les perquisitions ont été effectuées dans le cadre d’une enquête pour délit d’initié.

Dominique Leroy a annoncé son départ de l’opérateur Proximus voici deux semaines pour KPN. Initialement, elle devait rester chez Proximus jusqu’au 1er décembre. Finalement, le conseil d’administration a décidé que Dominique Leroy quitterait ses fonctions le 20 septembre. Après avoir annoncé son départ, il est apparu que Dominique Leroy avait vendu un paquet d’actions Proximus un mois plus tôt. Le régulateur boursier FSMA va enquêter sur cette transaction.

Le 1er août, Dominique Leroy a vendu 10.840 actions Proximus au prix de 26,32 euros l’action, pour un montant total de 285.342,40 euros. C’est la première transaction communiquée par la CEO en trois ans. Problème, dès l’annonce du départ de la CEO de Proximus pour l’opérateur télécoms néerlandais KPN, le cours de l’action Proximus a baissé de 2,5 % par rapport à la veille.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Lemaire Paul, jeudi 19 septembre 2019, 22:14

    La chasse aux sorcières est ouverte. Le parquet ferait mieux de s'intéresser à ce qui se passe à Liège.

  • Posté par Intjigejlis Gérasimos, jeudi 19 septembre 2019, 21:22

    Là, malgré ce que je pense sur les salaires démesurés, il ne faut pas exagérer. Délit d'initiés à propos de ses propres actions.Elle aurait sans doute dû attendre que l'action s’effondre avant de vendre !!!!

  • Posté par Leroy christian, jeudi 19 septembre 2019, 20:36

    Petit pays, petits esprits ;o( Quelle bassesse. On aurait aimé que le la FSMA soit aussi efficace en 2007 et 2008 quand elle contrôlait les ... banques ;o)))

  • Posté par Goossens André, jeudi 19 septembre 2019, 19:49

    En tout cas elle a été, au moins, maladroite...

  • Posté par Petitjean Marie-rose, jeudi 19 septembre 2019, 18:55

    Une personne dont on reconnaît la brillante compétence est-elle susceptible de se comporter d'une façon si stupide ?

Plus de commentaires

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière