Bruxelles: la kalachnikov retrouvée à Anderlecht en 2017 provenait du même lot qui a servi à Salah Abdeslam

Bruxelles: la kalachnikov retrouvée à Anderlecht en 2017 provenait du même lot qui a servi à Salah Abdeslam
Le Soir

La kalachnikov retrouvée dans un box de garage à Anderlecht en juillet 2017 provenait du même lot que celle qui a servi à Salah Abdeslam, Sofien Ayari et Mohamed Belkaïd lors de la fusillade rue du Dries à Forest le 15 mars 2016, a déclaré la procureure Fabienne Laduron, jeudi, devant le tribunal correctionnel de Bruxelles.

Hakim Saouti et Salah Ghemit y sont jugés pour détention d’armes dans un contexte terroriste, participation aux activités d’un groupe terroriste et pour avoir projeté un attentat. Ils avaient été interpellés à l’issue de perquisitions en juillet 2017, notamment dans un box de garage à Anderlecht où un arsenal de guerre avait été découvert.

« La kalachnikov est issue d’armes tchèques démilitarisées qui ont servi ensuite à une organisation criminelle en Pologne puis aux Pays-Bas. Il s’est avéré qu’elle provenait du même lot que la kalachnikov qui a servi aux trois hommes retranchés dans un appartement rue du Dries à Forest le 15 mars 2016 », a exposé la procureure.

Hakim Saouti et le Français Salah Ghemit sont prévenus devant le tribunal correctionnel de Bruxelles pour avoir détenu des armes destinées à commettre un attentat terroriste.

La nuit du 4 au 5 juillet 2017, les forces de police belges et françaises avaient mené des perquisitions au domicile des Saouti à Anderlecht, chez Salah Ghemit à Wattignies (Hauts-de-France) ainsi que dans un box de garage à Anderlecht, loué par Hakim Saouti. Ils avaient découvert dans celui-ci des fusils d’assaut type kalachnikov et riot gun, des détonateurs, des gilets pare-balles ainsi que des uniformes de la police et de la protection civile.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous