Accueil

Les violences faites aux femmes, une priorité des rentrées parlementaires

Au Parlement fédéral comme au parlement bruxellois, les interpellations se succèdent. Le prochain gouvernement fédéral sait déjà qu’il devra agir.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Le féminicide, les violences faites aux femmes, s’impose en ces débuts de législature au Parlement fédéral, comme à celui de la Région de Bruxelles-Capitale, comme une préoccupation majeure.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs