Accueil Culture Scènes

Les enfants Un thriller écologique plein de savoureux décalages

A l’heure où les jeunes manifestent dans la rue pour protéger la planète, le théâtre pose une question accablante : que laissons-nous à ces adolescents si ce n’est le fruit pourri d’un égoïsme aveugle, une dette aux allures de bombe à retardement ?

Jusqu’au 10 octobre au Théâtre de Poche (Bruxelles).

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Dans Les enfants , l’Anglaise Lucy Kirkwood pousse même le questionnement un cran plus loin : comment peut-on, quand on est un physicien nucléaire dans la soixantaine, prétendre à une retraite paisible alors qu’on a laissé un tel merdier derrière soi ? Jusqu’où est-on prêt à sacrifier son confort pour rafistoler ses erreurs passées ? Avec un tel sujet, la pièce aurait pu sombrer dans un prêchi-prêcha moralisateur mais tisse au contraire une tragi-comédie indéfinissable, entre farce absurde et polar fantastique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Marc Doutrepont, jeudi 26 septembre 2019, 14:11

    a voir au Poche jusqu'au 10 octobre!

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs