Accueil Culture Arts plastiques

Stéphane Bern au «Soir»: «Un geste architectural contemporain? Pas sur Notre-Dame!»

La France célèbre ce week-end son patrimoine. Un « trésor à sauver », selon Stéphane Bern, initiateur d’un Loto pour les vieilles pierres et chargé d’une mission « Patrimoine » par le président. Il ne mâche pas ses mots. Notamment pour la cathédrale de Paris.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Lorsqu’il nous reçoit, affable, dans une brasserie de Neuilly, près de RTL où il anime toujours une émission de divertissement en plus de ses rendez-vous télé pour France Télévisions, Stéphane Bern n’est interrompu que par son téléphone. Au bout du fil : Brigitte Macron. La première dame, son amie, s’enquiert auprès de lui d’un plan de table. « Je la conseille de temps en temps sur des questions de protocole », glisse l’animateur. Stéphane Bern se définit pourtant comme l’anti-courtisan. Celui qui vient de publier Sauvons notre patrimoine (éditions Plon) veut exercer en toute liberté la mission que lui a confiée l’Elysée. Quitte à ruer dans les brancards.

Comment va le patrimoine français ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Arts plastiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs