Accueil Opinions

Jeunesse rime-t-elle avec engagement?

Alors que le Parlement Jeunesse vient de vivre sa 19e rentrée, qu’en est-il de l’engagement chez les jeunes ? Il se porte plutôt bien, mais parmi les étudiants, et en dehors des cadres politiques traditionnels.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 3 min

Depuis ce lundi, et jusqu’au 12 février, le Parlement Jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles a pris ses quartiers sous les ors du sénat. Une centaine de jeunes âgés de 17 à 26 ans y mènent des débats sur des sujets comme le droit de manifester, la protection des données sur internet, la réforme du mariage ou la démocratie directe.

Si les participants à cet exercice de simulation parlementaire gardent habituellement de bons souvenirs de l’expérience (lire ci-dessous), ils ne sont pas nécessairement, en termes d’engagement, représentatifs de la jeunesse dans son ensemble. Comme nous le confirme Pascal Delwit, professeur de science politique à l’ULB, l’investissement dans les partis est assez faible, ce qui explique du reste la difficulté à renouveler le cadre politique.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs