Accueil Belgique

«Il faut restaurer des liens entre partis francophones»

« Du côté francophone, on doit dialoguer », explique Pierre-Yves Jeholet, qui dit « raisonner en termes d’efficacité des politiques menées ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Vous êtes régionaliste wallon, et vous voilà Premier francophone…

D’abord, c’est un honneur pour moi de présider ce gouvernement. Je suis le garant du respect de la Déclaration de politique communautaire. Je souhaite que nous puissions réussir ensemble, on a cinq ans. Pour le reste, vous connaissez ma franchise dans le débat régionaliste, mais je dis que du côté francophone, on doit dialoguer. Et je ne me place pas là au niveau institutionnel, je raisonne en termes d’efficacité des politiques menées. Je ne suis pas un régionaliste dogmatique, un régionaliste historique, et je soutiens que l’on doit beaucoup plus se parler entre francophones.

Transférer l’enseignement et la culture, c’est donc oublié ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs