Pierre-Yves Jeholet au «Soir»: «La vérité sur Nethys, quitte à ce que le deal capote»

Pierre-Yves Jeholet
Pierre-Yves Jeholet - Photo News

Dans un entretien accordé au Soir, Pierre-Yves Jeholet reconnaît que son parti, le MR, souhaitait la vente rapide des actifs de Nethys. Mais le libéral ajoute : « Ce qui inquiète, c’est la valorisation, la manière dont elle a été faite et qui a piloté les opérations. »

Il approuve la démarche du ministre des Pouvoirs locaux Pierre-Yves Dermagne (PS), qui exige de Nethys des réponses claires sur la vente de Voo et de Win. A la question de savoir s’il craint que la fermeté désormais affichée par la Région wallonne dans ce dossier ne mette l’affaire en péril, il répond : « C’est pour cela que je dis que c’est délicat. Mais on ne va pas non plus fermer les yeux sur la manière dont cela s’est passé sous prétexte qu’on veut éviter de faire capoter le deal. Le risque est bien que le deal capote. Mais quand on viendra dire que la valorisation n’a pas été suffisante, les communes auront l’impression d’avoir été volées. »

Mais à ceux qui tenteraient d’exploiter politiquement l’affaire Nethys, Pierre-Yves Jeholet dit : « L’heure est grave : il faut penser aux actionnaires, aux montants en jeu aussi, au projet industriel, à l’emploi. »

Retrouvez l’entretien complet de Pierre-Yves Jeholet sur Le Soir+

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous