Osaka, qui a mis fin au parcours de Mertens à Osaka : «Cela s’est joué au niveau du service»

Osaka, qui a mis fin au parcours de Mertens à Osaka : «Cela s’est joué au niveau du service»
photo news

Naomi Osaka (WTA 4) a mis fin au parcours d’Elise Mertens (WTA 24), samedi en demi-finale du tournoi WTA Premier sur dur d’Osaka, doté de 823.000 dollars. Après avoir dominé la Kazakhe Yulia Putintseva (WTA 36) sur un double 6-4 en début de journée, la Japonaise, 21 ans, a ravi le public nippon en battant la Limbourgeoise, 23 ans, 6-4, 6-1.

« Je savais que je devais bien servir »

«Je n’étais pas trop fatiguée», a-t-elle confié, satisfaite du devoir accompli. «J’ai une bonne condition physique et je pense que cela m’a aidé aujourd’hui. Les deux matches que j’ai disputés furent très différents. Contre Yulia, il y avait beaucoup d’échanges, tandis que contre Mertens, cela s’est plus joué au niveau du service. J’étais consciente de l’importance de ma première balle de service et je savais que je devais bien servir contre elle, car elle allait m’attaquer sur chaque balle un peu molle.»

Naomi Osaka, lauréate de l’Australian Open en janvier, se retrouve du coup pour la troisième fois en finale du Toray Pan Pacific Open, après s’être inclinée en 2016 et 2018 alors que le tournoi s’était disputé à Tokyo. Ce dimanche, elle rencontrera la Russe Anastasia Pavlyuchenkova (WTA 41), 28 ans.

« Un avantage de jouer au Japon »

«J’espère que la troisième fois sera la bonne», a-t-elle poursuivi. «Le dur est la surface où je me sens la plus à l’aise. Et puis, je joue au Japon, donc je considère que j’ai un petit avantage. Maintenant, je dois surtout penser à faire les choses correctement pour gagner.»

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous