Thomas Cook ne trouve pas d’investisseur privé pour éviter la faillite: une dernière option est possible

Thomas Cook ne trouve pas d’investisseur privé pour éviter la faillite: une dernière option est possible
Reuters

Les options se réduisaient samedi pour le voyagiste britannique en difficulté Thomas Cook, qui cherche à trouver des financements supplémentaires ce week-end pour éviter une retentissante faillite et le rapatriement de ses 600.000 touristes à travers le monde.

Une source proche du dossier a expliqué à l’AFP que les 200 millions de livres supplémentaires (227 millions d’euros), qui ont été jugés nécessaires pour un plan de sauvetage viable de manière durable, ne viendraient pas de nouveaux investisseurs privés.

Créez votre compte Le Soir pour continuer à lire les articles gratuits en illimité

*En validant ce formulaire, vous acceptez que Le Soir traite vos données à caractère personnel pour les finalités suivantes : création et gestion de votre compte. Ces données seront également utilisées en fonction des options choisies à des fins de marketing et de ciblage publicitaire. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de limitation, de suppression, d’opposition, de rectification et de portabilité des données personnelles vous concernant. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection de la vie privée.

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous