Disparition de Pierre Eloy à Spa: l’octogénaire pourrait passer une troisième nuit dans les bois

Disparition de Pierre Eloy à Spa: l’octogénaire pourrait passer une troisième nuit dans les bois
Twitter- Police fédérale

D’importants moyens ont été déployés ce samedi à proximité du Lac de Warfaaz à Spa afin de retrouver Pierre Eloy, âgé de 80 ans, vu la dernière fois jeudi midi au centre « Séjours et Santé » situé à Nivezé. L’octogénaire se serait égaré lors d’une promenade dans les bois, rapporte la RTBF et RTL.

Disparition de Pierre Eloy à Spa : l’octogénaire se serait perdu et aurait passé deux nuits dans les bois

L’ancien militaire avait contacté ses proches jeudi, avant que son téléphone ne lâche. Il a été ensuite aperçu près du pont de Belleheid par des joggeurs jeudi vers 19h. Les recherches se poursuivent mais les possibilités de le retrouver s’étendent sur 400 km².

Pierre Eloy est de corpulence mince mesurant 1,70 m et présentant une calvitie. Il ne porte cependant pas ses lunettes habituelles. Au moment de sa disparition, il portait un jean, un polo et une veste bleue. Si vous avez vu Pierre Eloy ou si vous connaissez l’endroit où il se trouve, veuillez prendre contact avec les enquêteurs via le numéro de téléphone gratuit 0800 30 300. Vous pouvez également envoyer vos témoignages via l’adresse avisderecherche@police.belgium.eu.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. La technologie ADN permettrait d’étendre ce vaccin à d’autres souches de virus.

    Vaccin anticoronavirus chinois: la course contre la montre

  2. delalb

    Le roi Albert II reconnaît être le père de Delphine Boël, quel nom portera-t-elle?

  3. POLITICS PARTY MEETING PS

    Coalition fédérale: le PS dévoile les propositions «imbuvables» de la N-VA

La chronique
  • Brux-ils Brux-elles : une priorité, la lutte contre les discriminations

    En filigrane de l’affaire Kir ne pouvait-on lire un peu de communautarisme ? Et faire le procès de l’un n’équivalait-il pas à ouvrir celui de l’autre ? La question s’est posée lors de chacune des (nombreuses) discussions avec des élus, socialistes mais pas que, des experts, de la communauté turque mais pas que… Avec, à plusieurs reprises, cette réponse, cinglée : « c’est le procès de la diversité que vous faites, et ça, c’est hors de question ». Non, il n’était, évidemment pas question de faire le procès de la diversité. C’est donc que le terme était mal choisi…

    Apparu dans la langue française au cours des années nonante, le mot « communautarisme » se hisse régulièrement dans les statistiques hautes d’occurrence sur le web et fait l’objet de nombreuses recherches académiques. Fabrice Dhume, sociologue, chercheur à Paris Diderot, s’est livré à une véritable enquête sur ce qu’il qualifie « de...

    Lire la suite

  • La leçon des «Sardines»: le populisme n’est pas une fatalité

    On dit souvent que l’Italie constitue le laboratoire politique de l’Europe. Et en Italie, Bologne apparaît comme le laboratoire du laboratoire. C’est dans la capitale émilienne, en effet, que le Parti communiste avait pris, à l’époque, ses distances avec Moscou. C’est là aussi que Romano Prodi avait inventé « l’Olivier », l’union de la gauche copiée un peu partout sur le continent. C’est là, encore, sur la place centrale, que Beppe Grillo avait lancé...

    Lire la suite