Ligue 1: l’OM partage face à Montpellier et manque l’occasion de prendre les commandes, Monaco patine

Ligue 1: l’OM partage face à Montpellier et manque l’occasion de prendre les commandes, Monaco patine
photo news

Deux points et trois joueurs de perdu : l’OM, qui restait sur trois victoires consécutives, peut s’en mordre les doigts. Outre l’occasion manquée de passer provisoirement devant le PSG, leader qui se rend à Lyon dimanche (21h00), l’équipe d’André Villas-Boas va voir son effectif être amputé de trois titulaires lors des prochaines rencontres.

Dans une fin de match houleuse, le défenseur Boubacar Kamara et le meneur de jeu Dimitri Payet ont été exclus, tandis qu’Alvaro Gonzalez s’est blessé en tout début de rencontre. Conséquence, l’OM se rendra à Dijon, mardi lors de la prochaine journée, sans sa charnière centrale et son meilleur joueur.

Dans un Vélodrome trempé, c’est dire si les Olympiens ont vécu un après-midi loin de la soirée de rêve à Monaco dimanche dernier (4-3)...

Bouna Sarr marque dans son but

Plombé par un but contre son camp de Bouna Sarr (17e), Marseille a longtemps buté contre le verrou montpelliérain, aussi bien organisé que redoutable en contre-attaque.

Malgré la pluie d’occasions manquée, l’OM est parvenu à égaliser par Valère Germain (74), sauvant un point à défaut d’en arracher trois. Sachant que les Montpelliérains sont passés tout près de l’exploit avec deux buts refusés à Andy Delort pour deux hors-jeu (11e, 52e) très limites !

Monaco n’y arrive pas, Nice confirme

Cela ne s’arrange toujours pas à Monaco. L’ASM, englué à la 19e place du championnat, enchaîne un 6e match sans victoire avec un nul contre Reims (0-0). Inquiétant...

A contrario son voisin niçois a poursuivi son joli début de saison. Le Gym, en s’imposant face à Dijon (2-1), s’est emparé provisoirement de la 2e place du championnat.

Après avoir concédé l’ouverture du score sur un but de Julio Tavares (22e), les Niçois ont rapidement égalisé grâce à leurs recrues Kasper Dolberg et Adam Ounas. Parfaitement servi par l’international algérien, le Danois a trompé le gardien adverse d’une balle piquée imparable (29e).

Youcef Atal offre la victoire

Au retour des vestiaires, c’est Youcef Atal, toujours dans son style spectaculaire, qui offert la victoire d’une frappe surpuissante (47e). Le pari de Patrick Vieira, de placer l’habituel latéral dans une position d’ailier gauche, a été payant.

Derrière, Bordeaux a manqué l’opportunité de remonter au classement piétinant à domicile face à Brest (2-2). Avec ce nul, les Girondins occupent la 9e position du classement.

Amiens s’impose à Metz

Dans les duels de bas de tableau, Amiens s’est imposé à Metz (2-1), tandis que Nîmes a réalisé une belle opération en dominant Toulouse (1-0) grâce à une sublime inspiration de Romain Philippoteaux.

Dimanche, les cinq équipes mobilisées en Coupe d’Europe cette semaine vont clore la journée avec deux chocs : Rennes-Lille et surtout Lyon-PSG.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Image=d-20191023-3WUWKM_high

    Comment Nethys est devenue l’EuroMillions pour ses top managers

  2. Image=d-20170615-3F9AGQ_high

    Bruxelles: la Cour des comptes évalue le déficit à 541 millions pour 2020

  3. belgaimage-157096244-full

    Le bout du tunnel approche pour la Commission von der Leyen

La chronique
  • Etats-Unis: quand le dissident torpille le président…

    Qui affrontera Donald Trump lors de l’élection présidentielle américaine de novembre 2020 ? Joe Biden et Elizabeth Warren se tirent la bourre depuis des mois. À moins que Michael Bloomberg ne vienne rebattre les cartes ?… Réponse le 16 juillet prochain, au terme de la convention démocrate de Milwaukee.

    Répéter cette question à l’envi laisse à penser que Donald Trump, en primus inter pares, sera d’office le candidat du Parti républicain… Si telle est l’hypothèse la plus plausible, gardons tout de même à l’esprit que ce n’est pas la seule.

    Ainsi, dimanche dernier, sur CNN, le sénateur sortant de l’Arizona, Jeff Flake, un des principaux détracteurs de l’actuel président au sein du Parti républicain, a lancé un appel pour que quelqu’un se présente, en interne, contre Trump. Ceci afin de « rappeler aux républicains ce que cela signifie vraiment d’être conservateur, et aussi d’être correct ».

    Flake pourrait-il être celui-là ? « Je ne pense pas, il y a de meilleurs candidats...

    Lire la suite

  • Le pactole des dirigeants de Nethys: dis, c’est comment 18,6 millions?

    Depuis la révélation des montants touchés par les dirigeants de Nethys, beaucoup ont tenté de se figurer ce que représentait ce chiffre stratosphérique. Deux millions, cinq millions on voyait encore à peu près, mais 11,6 millions pour un seul homme et 18,6 pour quatre, pour le coup on avait du mal.

    Sur les réseaux sociaux, chacun y est allé de son essai de mise en perspective. Pour Cédric Halin, le bourgmestre d’Olne...

    Lire la suite