Un homme fonce en voiture sur la mosquée de Colmar et se poignarde: «A quelques minutes près, c’était un carnage»

Un homme fonce en voiture sur la mosquée de Colmar et se poignarde: «A quelques minutes près, c’était un carnage»
PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP

Un homme a foncé volontairement samedi en début de soirée sur l’entrée de la Grande Mosquée de Colmar, sans faire d’autre blessé que lui-même, avant d’être interpellé.

L’individu a projeté son véhicule contre l’entrée de la Grande Mosquée peu après 19h. « Il n’y avait heureusement que quelques personnes dans la mosquée alors fermée au public », explique au journal L’Alsace Naji-Saïd Darir, ex-président de la Grande mosquée de Colmar. « A partir de 19h30, il y aurait eu beaucoup de monde devant le portail et dans la cour, en particulier des personnes d’un âge avancé, et certaines handicapées, qui n’auraient eu aucune chance d’éviter la voiture… Grâce à Dieu il n’y a pas eu de victime, c’est un miracle ! »

L’homme a été rapidement interpellé sur place par la police. Selon la procureure de la République de Colmar, Catherine Sorita-Minard, interrogée par l’AFP, l’homme s’est lui-même blessé à l’arme blanche et a été hospitalisé.« Il sera examiné par un psychiatre », a poursuivi la magistrate, estimant qu’à première vue, il souffrirait « de problèmes psychiatriques ».

L’homme a défoncé des plots avant de s’encastrer dans la porte de la grande mosquée.
L’homme a défoncé des plots avant de s’encastrer dans la porte de la grande mosquée. - PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous