La famille de Pia: «On n’attend pas une guérison totale»

La famille de Pia: «On n’attend pas une guérison totale»

Le sort de la petite Pia a ému toute la Belgique cette semaine. Les dons des Belges ont afflué pour aider sa famille à soigner la maladie rare dont souffre ce bébé de 9 mois : l’amyotrophie spinale. Cette maladie, mortelle pour les enfants en bas âge, provoque une atrophie des muscles qui empêche notamment les poumons de fonctionner.

Grâce au Zolgensma (Novartis), le médicament « le plus cher du monde » à 1,9 million d’euros, la famille espère pouvoir soulager l’enfant. « On espère que la maladie sera mieux gérable. Que Pia aura plus de possibilité pour bouger ses jambes et ses bras. On n’attend pas une guérison totale », déclare Patrick De Meyer, le grand-père maternel de Pia, au micro de C’est pas tous les jours dimanche.

Interrogé sur ce que la famille de Pia comptait faire des dons une fois le médicament acheté, le porte-parole francophone de la famille précise : « L’ASBL créée pour Pia aidera aussi d’autres enfants. Le reste de la somme sera utilisé de la meilleure des manières. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous