Accueil Société Enseignement

Caroline Désir au «Soir»: «Pour les rythmes scolaires, il faut cesser de vouloir faire ce qu’on a toujours fait»

La nouvelle ministre PS de l’Education, balise son mandat. Le Pacte sera sa ligne, avec des inflexions plus sociales. Elle veut aussi briser un tabou : celui des rythmes scolaires.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 7 min

Etage pratiquement vide, mobilier minimum, décoration inexistante… Au gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le lieu de travail de Caroline Désir n’a pas encore l’allure d’un bureau ministériel. Mais sa nouvelle locataire est là, déjà plongée dans les dossiers que lui a légués Marie-Martine Schyns (CDH) au cours d’une « passation de pouvoir pleine de loyauté ».

Caroline Désir, nouvelle ministre socialiste de l’Éducation, s’estime d’ailleurs « chanceuse » d’hériter de matières dans lesquelles elle est plongée depuis dix ans, comme députée active en commission de l’Enseignement d’abord, comme échevine de l’instruction publique dans sa commune d’Ixelles ensuite. Pour autant, la ministre n’est pas fonceuse. Elle prend le temps, assure-t-elle de potasser les dossiers avant d’éventuellement y imprimer sa marque mais certainement pas de « chambouler » tout l’équilibre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

19 Commentaires

  • Posté par Jaspers Marie, mercredi 25 septembre 2019, 2:36

    EXTRAIT "Savez-vous que 28 % des élèves sortent de secondaire sans avoir les compétences minimales pour s’insérer dans la société ? On ne peut plus se contenter de fermer les yeux sur ce problème car ce sont ces élèves-là qui viennent gonfler les chiffres du chômage. C’est une bombe sociale." REMARQUE : Les compétences minimales devraient être acquises à la fin du primaire! Le taux de réussite de 90 % fait croire qu'elle sont acquises! C'est de la supercherie que vous reconnaissez implicitement puisque vous dites qu'en fin du secondaire, 28 % ne les ont pas acquises! LES CAUSES : LE PRIMAIRE QUI N'ASSUME PLUS SA MISSION à cause d'une pédagogie qui prône la déstructuration de tout, le flou en tout, l'inutilité de l'étude, l'abandon de l'écrit qui entraine une régression de notre civilisation, car la précision et la rigueur font "ringard".LA MODE EST DE PARLER DE TOUT SANS RIEN CONNAîTRE A RIEN, DIRE N'IMPORTE QUOI!C'EST LE PRIMAIRE qu'il faudrait commencer par réformer en lui assignant son rôle de base de la pyramide scolaire!

  • Posté par Jaspers Marie, mercredi 25 septembre 2019, 2:22

    EXTRAIT : "Pour moi, l’enjeu majeur c’est de réduire les inégalités car on sait que les différences sociales se muent en inégalités scolaires". QUESTION : vous croyez vraiment que la population va lutter contre les différences sociales? Dans notre société d'hyper consommation, l'objectif est, pour beaucoup, épater les autres par ses "possessions", l'ignorez-vous? En outre, êtes-vous prêtes à inscrire vos enfants, si vous en avez, dans une école où la majorité des enfants sont défavorisés? Et vous-même, devriez donner l'exemple en vous tissant une véritable AMITIE avec, votre femme de ménage, avec l'homme à tout faire de votre service, votre chauffeur, etc .Mais cela j'en doute! Vous-êtes , comme tous les ministres, du style : ce que je prône est bon pour le peuple mais ni pour moi et ma famille! J.Milquet en a donné un bel exemple en inscrivant ses enfants à l'école la plus HUPPEE de Belgique, l'école de l'aristocratie, des familles royales précédentes!!!

  • Posté par Jaspers Marie, mercredi 25 septembre 2019, 2:09

    EXTRAIT: " Nous devons dire notre ambition pour les élèves, expliquer comment on fera appel aux différentes formes d’intelligence, comment on va intéresser aux matières plus techniques, au numérique, à l’artistique. Il faut comprendre que les élèves qui vont sortir de ce tronc commun ne seront plus les élèves d’aujourd’hui". Questions : 1) Depuis quelques années, on parle d'intelligences multiples! Concrètement qu'est-ce que cela signifie vu que Stanislas Dehaene, chercheur en neuro-science, professeur de psychologie cognitive au Collège de France, incontournable, prône qu'à la naissance TOUS les cerveaux sont structurés de la même manière et que le concept d'intelligences multiples est faux! Il a des arguments qui sont SCIENTIFIQUES! Sur quels arguments est basé le concept d'intelligences multiples? Le pur BON SENS nous devrait nous permettre de constater que tout le monde apprend à lire et à calculer de la même manière! 2)Concrètement, que sont les matières "plus" techniques? DU BLA_BLA depuis 3 ans, aucune explicitation n'est fournie!!! 3) Concrètement, que va-t-on apprendre dans le numérique? Des algorithmes? Pour quoi faire? Rechercher l'information comme clame certains! Quelle information et pour que faire? Actuellement, il faut être d'une naïveté déconcertante pour croire que les élèves utilisent les TIC pour apprendre quoi que ce soit car pour ce faire, il faudrait SAVOIR LIRE, CE QUI N'EST PAS LE CAS! Alors Internet donne l'illusion d'apprendre alors qu'il est seulement utiliser pour faire des COPIER-COLLER dont l'intérêt est à prouver!!! 3)Développer l'artistique! Dans la logique utilitariste de l'idéologie actuelle, à quoi cela va-t-il servir? Et il faut bien mal connaître les ados pour croire que cela n'intéressera plus que quelques-uns!Concrètement, que va-t-on faire? Passer un an à construire des ponts en carton comme c'est le cas actuellement? Faire du dessin? De quel genre?

  • Posté par Jaspers Marie, mercredi 25 septembre 2019, 1:41

    EXTRAIT :"Le Pacte, vous y croyez ? Et comment ! C’est un projet qui réforme en profondeur, oui, j’y crois beaucoup. Ce fut compliqué de fédérer les acteurs autour de constats partagés." DEUX QUESTIONS : 1)Concrètement, au delà du blabla qu'on nous sert depuis trois ans, en quoi le pacte réforme-t-il l'école en profondeur? DEUX des problème FONDAMENTAUX sont l'illetrisme et l'innumérisme. Comment le pacte va-t-il agir pour y remédier vu qu'il diminue les taux horaires de maths et de français aux profits d'activités récréatives? Est-ce bien judicieux! Il y a des urgences qui sont ignorées! 2)Les acteurs de terrain sont les seuls à connaître le problème et paradoxalement les seuls n'a ne pas avoir été consultés en dehors des syndicats! Il est tout de même consternant que les Associations de parents qui ne connaissent rien aux contenus travaillés à l'école, aux comportements de leurs enfants aient eu plus de pouvoir que les enseignants!

  • Posté par Linard André, mardi 24 septembre 2019, 15:58

    Une question un peu bête à la lecture du début de l'article: pourquoi des bureaux vides? Les anciens occupants sont-ils partis avec leurs meubles? Payés par qui?

Plus de commentaires

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs