Boris Johnson attribue à l’Iran les attaques en Arabie saoudite

Boris Johnson
Boris Johnson - Photo News

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a accusé l’Iran d’être derrière les attaques de deux installations pétrolières en Arabie Saoudite, dans des déclarations à des journalistes qui l’accompagnent à New York, où il doit rencontrer le président iranien Hassan Rohani.

«Je peux vous dire que le Royaume-Uni attribue à l’Iran avec un très haut degré de probabilité les attaques d’Aramco (le géant pétrolier saoudien qui gère le site)», a déclaré le dirigeant conservateur à bord d’un avion l’emmenant à New York pour l’Assemblée générale des Nations Unies, selon des propos rapportés lundi par l’agence de presse britannique Press Association.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous