Accueil Société

Cité dans de précédentes affaires, Stéphane Moreau a conclu une transaction financière avec le parquet

A Liège, le ministère public et Stéphane Moreau, cité dans plusieurs dossiers, ont conclu un projet de transaction pénale. Celui-ci doit encore être homologué par la chambre du conseil. En cas de validation, il n’y aurait pas de procès.

Info « Le Soir » - Temps de lecture: 2 min

Stéphane Moreau pourrait n’avoir jamais à s’expliquer devant le tribunal correctionnel des faits qui lui sont reprochés dans plusieurs dossiers, à commencer par la gestion passée de Tecteo (devenu Publifin puis Enodia) et du fonds de pension Ogeo : M. Moreau et le parquet général se sont entendus sur le principe d’une transaction pénale en lieu et place d’un procès, cet accord doit être homologué par la chambre du conseil pour produire ses effets. Le même aménagement est proposé aux autres prévenus de ces dossiers.

« Le processus a effectivement été engagé mais il reste conditionné par l’avis de la chambre du conseil », a confirmé au Soir le Procureur général de Liège, Christian De Valkeneer. Sans donner plus de détails. La date à laquelle se réunira cette chambre du conseil n’est pas encore connue.

Selon nos informations, plusieurs dossiers seraient visés par cet accord global : la méga-instruction Tecteo-Ogeo, la construction d’une centrale hydroélectrique au Nord-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo, la gestion de la Société de Logement du Plateau à Ans (dont Stéphane Moreau était vice-président) et ce qui est devenu « l’affaire de la pergola ».

Contactés par le Soir, ni Stéphane Moreau, ni l’avocat qui le représente dans ce projet de transaction n’ont souhaité faire de commentaire. Le montant issu de cette négociation ne nous est pas connu.

Tous les détails de la transaction pénale dans Le Soir+

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

22 Commentaires

  • Posté par Pablos Gino, lundi 23 septembre 2019, 17:45

    Des pots de vin certainement pas ,des carrières qui en dépendent c'est certain,n'oublions pas que les nominations à haut échelon dépendent du pouvoir politique et ceux ci pourraient vous faire payer très cher votre ZELE

  • Posté par Lambinet Guy, lundi 23 septembre 2019, 15:28

    Comme quoi il a pu s’en mettre plein les poches. Scandalisé ! Y a-t-il des pots de vin aussi avec la justice ou est-ce pour éviter que des potes soient encore ou restés inconnus et non interpellés

  • Posté par Petitjean Marie-rose, lundi 23 septembre 2019, 16:31

    Ce n'est pas la Justice qui est responsable de la loi sur la transaction pénale et il n'est évidemment pas question de "pot de vin" versé à des magistrats.

  • Posté par Lambotte Serge, lundi 23 septembre 2019, 15:02

    Même la Justice .............................

  • Posté par Van den Eeckhoudt Etienne, lundi 23 septembre 2019, 13:05

    La magouille continue.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko