Accueil Culture Scènes Les spectacles à l'affiche

Villa Dolorosa Trois sœurs qui nous ressemblent: explosif

Drôle, cynique, pathétique : une comédie (2009) de l’auteure allemande Rebecca Kricheldorf et un spectacle endiablé de Georges Lini et de la Compagnie Belle de Nuit. Découverte jouissive !

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Olga Macha, Irina… Ces prénoms-là vous disent quelque chose ? Oui, les Trois sœurs de Tchékhov sont bien tapies là-dessous, mais dans un rythme qui file sans langueur et rugit d’un humour féroce dans une langue vivante, crue ! Tout en gardant les thèmes de Tchékhov (mais pas tous les personnages), l’auteure allemande Rebecca Kricheldorf fait prendre à ces Trois sœurs un sacré virage contemporain qui décortique si bien le désarroi qui est le nôtre aujourd’hui, « celui de la transition entre deux mondes. Le premier bâti sur la culture, la connaissance et l’utopie d’une collectivité meilleure. Et le second, sur l’individualisme, la rentabilité, l’efficacité et l’argent. Ses personnages sont les ultimes représentants d’un monde qui disparaît… » (Georges Lini)

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les spectacles à l'affiche

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs