Thomas Cook fait faillite: l’impact sur les voyages vers la Flandre et Bruxelles est «vraiment très minime»

Thomas Cook fait faillite: l’impact sur les voyages vers la Flandre et Bruxelles est «vraiment très minime»
AFP

La faillite du voyagiste britannique Thomas Cook n’aura pas d’impact important sur le tourisme étranger en Flandre et à Bruxelles, estime lundi l’agence flamande Toerisme Vlaanderen. Il devrait même être « vraiment très minime ».

« Nous savons que, selon des études, moins de 6 % des voyageurs dans le monde réservent leurs vacances par l’intermédiaire d’un voyagiste, et même moins de 5 % au Royaume-Uni », explique Stef Gits, porte-parole de Tourisme Vlaanderen. La plupart des gens le font plutôt directement auprès de l’établissement où ils souhaitent séjourner ou par l’intermédiaire d’agences de voyages en ligne telles que booking.com », complète-t-il.

D’après des chiffres des autorités flamandes, environ 7,7 millions de touristes étrangers sont venus en Flandre et à Bruxelles l’an dernier. Quelque 879.000 d’entre eux sont venus du Royaume-Uni. Cela place le pays à la quatrième place après les Pays-Bas, la France et l’Allemagne.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous