Accueil Belgique

Les employeurs louent la prévisibilité d’un système, les syndicats en doutent

La proposition de l’UCL est applaudie par le banc patronal, qui y voit une manière d’assurer la soutenabilité du régime de retraite. Les syndicats, eux, s’inquiètent des incertitudes pesant sur les objectifs sociaux du système.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Le compte individuel pension n’est jamais qu’une variation du système à points », observe-t-on à la Fédération des entreprises de Belgique (FEB), où l’on accueille assez favorablement cette alternative. Même constat à l’Union des Classes moyennes (UCM), qui parle d’une « variante qui vise à répondre aux préoccupations des partenaires sociaux en matière de “sécurité”, de prévisibilité du montant final de la pension. »

L’UCM voit dans ce mécanisme proche de celui de la pension à points trois avantages : il fait montre d’une plus grande équité en permettant le rapprochement des différents régimes de pension, il offre une plus grande flexibilité quant au moment de la prise de la pension (ce qui rencontre une préoccupation de nombre d’indépendants) et il est une réponse à la problématique des carrières mixtes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs