«Dieumerci Ndongala est un voleur chez H&M»: Charleroi risque une sanction à cause de certains de ses supporters

@News
@News

Le parquet de l’Union belge de football a décidé de poursuivre le RC Genk à la suite du match Charleroi – Genk, que les Zèbres ont gagné 2-1 le 13 septembre en ouverture de la 7e journée du championnat de Belgique. Le club limbourgeois devra passer devant la commission des litiges de l’Union belge de football le 1er octobre. Certains de ses supporters avaient utilisé des engins pyrotechniques au Mambourg.

Charleroi risque aussi une sanction. Plusieurs supporters carolos ont chanté « Dieumerci est un voleur chez H&M » à l’encontre de Dieumerci Ndongala, ancien Zèbre aujourd’hui à Genk, faisant référence à la mésaventure vécue quelques jours plus tôt par le joueur, soupçonné à tort de vol dans une boutique H&M de Vilvorde.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • photo news

    Par Sébastien Huzler

    Division 1A

    L’Excel Mouscron ne fera pas de cadeau à Bernd Storck

  • photo news

    Par ROCCO MINELLI

    Espagne

    En Espagne, Getafe a vue sur la Ligue des champions

  • photo news

    Par GUILLAUME RAEDTS

    Anderlecht

    La communication des jeunes à Anderlecht: «Ne poste rien que tu ne dirais pas à ta mère»

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Charles Michel croyait qu’il pourrait vaincre la tradition. Celle qui veut que le premier sommet rate.

    Charles Michel rate son pari: il faudra encore un sommet pour le budget européen

  2. Les caricatures antisémites de l’année dernière seront-elles de retour dimanche dans les rues d’Alost
? Il semble que oui
!

    Le carnaval d’Alost pourrait donner lieu à de nouveaux dérapages: comment en est-on arrivé là?

  3. PHOTO NEWS

    Désormais, Mehdi Carcela est décisif d’une autre manière au Standard

La chronique
  • Un smartphone {pliable} ou {pliant}?

    Voici quelques jours, votre quotidien favori a répercuté une annonce qui n’avait rien de téléphoné, semble-t-il : une célèbre entreprise sud-coréenne va commercialiser en Belgique son deuxième smartphone pliable. Un smartphone pliable  ? Moue dédaigneuse dans les chaumières branchées High-Tech, qui se transforme toutefois en jubilation quelques lignes plus loin : cette fois, il est question d’un smartphone pliant. Un smartphone pliant ? Au risque d’encourir les ricanements condescendants de certains geeks, ce billet va tenter d’explorer les plis et replis de ces téléphones que l’on dit intelligents.

    Ils plient tous…

    Cette chronique vous a proposé, il y a quelques semaines, une analyse des suffixes -ant et -...

    Lire la suite