Des clients de Thomas Cook Belgique ne peuvent pas partir en voyage ce mardi

Les clients de Thomas Cook Belgique ne peuvent pas partir en voyage mardi, a regretté lundi soir la branche dans la foulée de la faillite soudaine du voyagiste britannique. Lundi soir, Brussels Airlines avait annoncé l’annulation de deux vols aller-retour vers la Tunisie prévus mardi. Le tour-opérateur précise mardi que les clients ayant acheté des voyages via Thomas Cook ou Neckermann pour d’autres produits (comme ceux du Club Med) pouvaient, eux, bien prendre le départ.

Thomas Cook Belgique « regrette vivement » qu’à la suite de la décision de Brussels Airlines, « les vacances de ses clients (via Thomas Cook et Neckermann, NDLR) qui devaient partir mardi ne puissent continuer ». Le tour-opérateur précise que tous les forfaits sont assurés par le fonds de garantie.

Brussels Airlines a décidé d’annuler les vols opérés exclusivement pour le compte du tour-opérateur, à savoir depuis et vers Enfidha et Djerba en Tunisie. La compagnie aérienne justifie ces annulations par « la situation financière difficile de Thomas Cook Belgique » et le fait que « le tour-opérateur ne puisse pas honorer ses arriérés de paiement des dernières semaines ».

10.000 Belges en vacances

Près de 10.000 Belges sont actuellement en vacances réservées via Thomas Cook Belgique.

Mardi soir, le SPF Affaires étrangères a ouvert un numéro d’urgence pour ces clients belges en difficulté à l’étranger (+32 2 501 40 00).

Partout dans le monde, les clients du voyagiste en faillite subissent des perturbations. Une grande opération de rapatriement est organisée par le Royaume-Uni, aux frais du contribuable. Tous les vols Thomas Cook sont annulés aux Pays-Bas mardi, en revanche les vols devraient reprendre en Scandinavie. Le Maroc a mis en place lundi une cellule de crise pour « suivre et encadrer le rapatriement de milliers de clients » Thomas Cook.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous