Accueil Société

Irène Frachon, lanceuse d’alerte qui a révélé le scandale du Médiator: «Servier, ce sont des criminels récidivistes»

Elle voulait comprendre pourquoi sa patiente mourait. Elle a levé le voile sur plus de deux mille morts. Elle accuse la firme pharma d’employer : « diffamation, négationnisme, méthodes de barbouzes ». Elle estime que « le système n’a pas changé ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 7 min

La phrase revient cinq, dix, vingt fois : « Ce qui m’a sauvée, c’est… ». Le docteur Irène Frachon parle de son combat comme d’elle, sans que l’espace d’un papier de soie ne s’interpose entre sa destinée personnelle et la dénonciation des dangers mortels du Mediator, un médicament des laboratoires Servier, entrepris il y a plus de dix ans. Avant le procès au pénal qui s’est ouvert lundi.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs