Accueil Monde Amériques

L’exhumation de Franco en bonne voie

Le Tribunal Suprême autorise l’exhumation du dictateur. Une victoire pour le gouvernement socialiste de Pedro Sanchez. Mais il reste encore quelques obstacles.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

C’est assurément un pas important dans la bataille juridique qui dure depuis quatorze mois entre la famille du dictateur Franco et le gouvernement socialiste de Pedro Sanchez. Dans une décision très attendue, le Tribunal Suprême, l’une des plus hautes instances juridiques espagnoles, a décidé d’autoriser l’exhumation de Francisco Franco, actuellement enterré dans un mausolée à l’ouest de Madrid, au Valle de los Caidos. Six juges de la Cour suprême ont « rejeté à l’unanimité dans sa totalité le recours des descendants du dictateur » qui s’opposent depuis plusieurs mois au transfert de la dépouille.

Ce tribunal a en outre rejeté la demande de la famille qui souhaitait ré-inhumer l’ancien dictateur dans la cathédrale de l’Almudena en plein centre de Madrid. Le gouvernement socialiste s’opposait vigoureusement à une sépulture dans cet endroit, où la famille Franco possède un caveau privé.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs