Accueil Monde États-Unis

Donald Trump à l’ONU: «Le patriotisme va rendre le monde meilleur»

Pour son troisième discours devant l’Assemblée générale des Nations unies, le président américain est apparu fatigué. Il a parlé de nouvelles sanctions contre l’Iran mais sans plus.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 4 min

Depuis les attaques contre des installations pétrolières saoudiennes, le président américain était très attendu sur le dossier brûlant du moment : l’Iran. « Beaucoup de choses se passent concernant l’Iran, beaucoup plus que ce que les journalistes en savent », avait-il lancé la veille, alimentant les spéculations sur une possible initiative.

Il n’en fut rien, si ce n’est qu’il a menacé de continuer à « durcir » les sanctions tant que Téhéran ne changerait pas d’attitude. « Tous les pays ont le devoir d’agir. Aucun gouvernement responsable ne devrait subventionner la soif de sang de l’Iran », a-t-il menacé.

Une rencontre avec le président iranien Hassan Rohani ? Aux dernières nouvelles, ce n’était toujours pas à l’ordre du jour…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs