Accueil Belgique

Analyse: Philippe Henry, le Vert au front

L’« homme qu’on n’attendait pas » croit au pacte qu’ont scellé PS, MR et Ecolo. C’est lui qui sera attendu au tournant dans cinq ans.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Philippe Henry, c’est l’homme qu’on n’attendait pas. Alors que certains voyaient sa carrière politique en fin de course, il fait un retour inattendu. Et quel retour. Négociateur de l’ombre de l’accord wallon durant l’été, vainqueur d’un duel fratricide avec le Hainuyer Manu Disabato, il se retrouve investi d’un poste de VP (vice-président) et d’un portefeuille bien garni. Ses compétences sont le principal marqueur écologiste de la coalition arc-en-ciel.

Pas une mince affaire. La situation des deux ministres Ecolo du gouvernement Di Rupo est délicate. Le parti vert n’est pas indispensable au gouvernement et l’histoire a montré que l’environnement représente souvent la variable d’ajustement à l’heure des ultimes arbitrages. La transition écologique est peut-être un match qui dure 90 minutes mais à la fin, ce sont généralement le social et/ou l’économie qui gagnent… Comment faire mentir cette maxime, alors qu’on n’est pas un joueur incontournable ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs