Thomas Cook Nederland demande également à être protégée de ses créanciers

Thomas Cook Nederland demande également à être protégée de ses créanciers

La division néerlandaise du tour-opérateur Thomas Cook a demandé à être protégée de ses créanciers, quelques jours après l’annonce de la faillite de sa maison-mère britannique. Le tribunal d’Amsterdam a avalisé sa demande et désigné un curateur.

Le curateur se penchera dans les jours qui viennent sur les options qui existent pour les employés, mais aussi pour l’entreprise, comme un redémarrage des activités. Le Fonds de garantie voyages néerlandais a lui pris en charge les clients de Thomas Cook Nederland et Neckermann Reizen.

Quelque 400.000 personnes partent en vacances chaque année avec Thomas Cook Nederland, qui emploie 200 personnes. Celles-ci ont été informées de la nouvelle par la direction, elles poursuivront leur travail jusqu’à nouvel ordre.

>Thomas Cook : trois sociétés déclarées en faillite par le tribunal de l’entreprise

En Belgique, trois sociétés de Thomas Cook ont été déclarées en faillite. Pour la quatrième, et principale - elle emploie 500 personnes-, une protection contre les créanciers a été demandée.

C’est lundi que le plus ancien tour-opérateur du monde a été déclaré en faillite.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous