Accueil Belgique

Le président de la FGTB tire une double sommation

Ses propos sur le déficit de la Sécu adressent un double message. Aux partis chargés de former un gouvernement. Et à la FEB, avec qui les syndicats négocient actuellement.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Robert Vertenueil a choisi son moment. Celui où il était sûr d’être audible. Et ses propos résonnent comme une double détonation. Comme un avertissement sans frais.

Le président de la FGTB s’adresse d’abord au monde politique. Il faut garantir à la Sécurité sociale les recettes nécessaires pour jouer le rôle qui est le sien : prémunir toutes les catégories de la population contre la pauvreté. A charge pour le prochain gouvernement fédéral de garantir le financement de « cette cathédrale de la protection sociale », plutôt que de tailler dans ses dépenses, prévient le leader syndical. Voilà le PS prévenu si, d’aventure, il embarquait dans les négociations pour la formation de cet exécutif.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs