Accueil Belgique Politique

Robert Vertenueil au «Soir»: «Le trou de la Sécu sera de 1,5 milliard en 2019»

Pour Robert Vertenueil (FGTB), ce déficit provient des baisses de cotisations sociales qui privent la Sécurité sociale de rentrées. Soit près de 60 milliards entre 2006 et 2017.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Le chiffre commence à circuler : 1,5 milliard d’euros, voire un peu plus. C’est celui du déficit de la Sécurité sociale, qui sera validé vendredi en comité de gestion. « On est assez inquiet », confie Robert Vertenueil, président de la FGTB. Et cela d’autant plus que ce « trou » s’ajoute à une première estimation de la dotation d’équilibre (la compensation gouvernementale du déficit) de 1,4 milliard. « Cette année, cette dotation sera donc de l’ordre de 3 milliards », souligne-t-il.

Mais l’inquiétude syndicale se renforce encore car les perspectives pour les prochaines années sont encore plus alarmistes : « 4 milliards en 2021, 6,3 milliards en 2024 », poursuit le patron de la FGTB. Et cela alors que le gouvernement a décidé sous législature écoulée de ne plus compenser le déséquilibre de la Sécu dès l’année prochaine. « Or sans cette dotation, nous constatons que la Sécurité sociale n’a plus assez de recettes pour fonctionner. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Deckers Björn, jeudi 26 septembre 2019, 18:32

    Qu'on aime ou pas la FGTB, le constat est exact. Ce qui est en cause, et on en a peu parlé pendant la législature, c'est purement et simplement le financement de la sécu. La santé et les pensions en particulier seront les premières cibles si l'on se refuse à refinancer la sécu de manière équilibrée. Et Robert Vertenueuil a raison, la sécu, c'est notre bien le plus précieux. Et oui aussi, une manière d'alléger la fiscalité sur le travail est de rééquilibrer la fiscalité travail/capital. Il y a urgence à en parler, cela doit figurer sur la table du prochain gouvernement, sans quoi, ce seront les coupes sombres, et l'obligation pour tous de contracter des assurances privées. On le voit aux USA, un modèle sur la santé qui coûte finalement plus cher, et qui est diablement inefficace et inégalitaire. De ce point de vue, indépendamment des autres échecs de cette majorité sanctionnée en mai dernier, la suédoise a opéré un carnage.

  • Posté par Jean Sansterre, jeudi 26 septembre 2019, 16:21

    Mwouais... Le bras arme du PS se met en ordre de marche. Rien de neuf sous le soleil.

  • Posté par LIENARD NORBERT, jeudi 26 septembre 2019, 13:41

    Faut pas jouer les riches quand on n a pas le sou

  • Posté par Lacroix André, jeudi 26 septembre 2019, 13:37

    Le déficit de la Sécu : conséquence logique quand des partis qui se prétendent de gauche se laissent manipuler par la droite .

  • Posté par Theys Jos, jeudi 26 septembre 2019, 12:02

    Taxons d'abord ceux qui ne paient pas de taxes !

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs