Accueil Économie Entreprises

Thomas Cook: «Beaucoup d’incertitudes sur les conséquences pour Brussels Airlines»

Brussels Airlines transporte quelque 80% des passagers du tour-opérateur.

Temps de lecture: 2 min

Les employés de Brussels Airlines sont très préoccupés par l’incertitude qui plane sur les conséquences qu’aura à subir la compagnie aérienne des problèmes chez Thomas Cook Belgique. Brussels Airlines transporte quelque 80% des passagers du tour-opérateur. La compagnie reconnait elle-même «que cela aura évidemment un impact sur les résultats financiers», mais précise qu’il est trop tôt pour en faire une évaluation. Jeudi, les syndicats espèrent obtenir plus d’informations au cours d’un conseil d’entreprise ordinaire prévu de longue date.

>Brussels Airlines annule des vols aller-retour suite à la faillite de Thomas Cook

«Il y a beaucoup d’inquiétude chez le personnel. Je reçois de nombreux appels et questions», explique Anita Van Hoof du syndicat socialiste. «Nous aimerions plus de clarté», abonde Paul Buekenhout du syndicat chrétien.

Un conseil d’entreprise ordinaire étant déjà planifié pour jeudi, les syndicats n’ont pas demandé de conseil d’entreprise extraordinaire. Ils espèrent cependant en ressortir avec des réponses à leurs questions. «Quel est le montant des dettes de Thomas Cook envers Brussels Airlines?» en est une. La compagnie aérienne a en effet indiqué que Thomas Cook avait des arriérés de paiement ces dernières semaines.

Autres questions : Les problèmes de Thomas Cook Belgique sont-ils pris en compte dans le plan de transformation, baptisé ’Reboot’? Y aura-t-il des conséquences sur le personnel?

75 licenciements chez Thomas Cook Belgique

Brussels Airlines a repris fin 2017 une grande partie des activités de la compagnie aérienne Thomas Cook Airlines Belgium, dont deux avions et 160 membres du personnel. Depuis, elle transportait 80% des passagers de Thomas Cook Belgique vers leurs vacances, soit des centaines de milliers de personnes par an.

Les syndicats réalisent bien qu’il y a encore beaucoup d’incertitudes. «Tout dépendra de ce qu’il se passe chez Thomas Cook. Y aura-t-il un repreneur ou cela finira-t-il en faillite? »

Du côté de la direction de Brussels Airlines, on est également dans le flou. Un autre acteur pourrait par exemple reprendre la place laissée par Thomas Cook.

Le tour-opérateur Thomas Cook Belgique a déclaré mercredi trois de ses sociétés en faillite, qui employaient ensemble 75 personnes. L’objectif est le redémarrage des activités de Thomas Cook Retail Belgique, la plus importante entité de l’entreprise (501 employés).

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière