Accueil Monde France

Jacques Chirac, dix temps forts d’un demi-siècle de vie politique

De l’élection à l’Elysée en 1995, après deux tentatives ratées, à son passage de relais à Nicolas Sarkozy en 2007, retour sur la vie d’un marathonien de la politique.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 4 min

Mai 1995. L’élection à l’Elysée

Après deux courses présidentielles perdues face à François Mitterrand (en 1981 et 1988), Jacques Chirac bat Lionel Jospin en 1995 et s’installe à l’Elysée. Il fait démentir tous les sondages qui le donnaient depuis des mois perdant face à Édouard Balladur. Jacques Chirac nomme à Matignon celui qu’il appelle « le meilleur d’entre nous » et qui lui sera toujours resté fidèle : Alain Juppé.

Juillet 1995. Le discours du Vel d’Hiv

Jacques Chirac prononce le discours le plus fort de sa présidence : il reconnaît la responsabilité de l’État français dans les crimes de Vichy. « 76.000 déportés Juifs de France ne reviendront pas. Nous conservons à leur égard une dette imprescriptible », dit-il.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Esquenet Alexandre, jeudi 26 septembre 2019, 18:02

    Chouette gars.

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs