Accueil Société

La Stib attaquée pour discrimination à l’embauche

Une action en justice est en cours contre la Stib pour discrimination à l’embauche à l’encontre d’une femme voilée. La société de transports publics conteste la version d’Unia et de la Ligue des Droits Humains.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Des bruits couraient depuis longtemps : une grosse entreprise publique bruxelloise faisait l’objet d’une plainte liée à la question de l’interdiction des signes convictionnels. Il s’agit bien de la Société bruxelloise de transports publics bruxellois, la Stib. La plaignante est juriste : elle a postulé pour deux postes, l’un de « legal officer » et l’autre de « Business analyst », deux fonctions qui ne sont donc pas en contact avec le public. Dans les deux cas, son évaluation était bonne, assurent Unia et la LDH, la plaignante estimant que c’est son intention de garder son voile qui a été à l’origine de son non-engagement. Une version que conteste vivement la Stib : « Si la personne n’a pas été retenue, c’est parce qu’elle ne disposait pas des compétences recherchées », insiste Françoise Ledune, porte-parole.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

19 Commentaires

  • Posté par Pierre LENCLUS, samedi 28 septembre 2019, 0:19

    Je prédis un très beau score électoral aux prochaines élections pour l’extrême-droite. Unia et la LDH font un magnifique travail, même plus besoin de mener campagne !

  • Posté par Pierre LENCLUS, samedi 28 septembre 2019, 0:11

    ... les employés musulmans bénéficient d’une salle et d’un temps de prière... les employés athées de la STIB disposent-ils d’un local et d’un temps de recueillement. Les chrétiens d’une chapelle ? Ces temps sont-ils rémunérés ?

  • Posté par Lilien Raymond, vendredi 27 septembre 2019, 17:03

    Bientôt, les employeurs (surtout bruxellois) se sentiront obligés d'engager de préférence la candidate qui porte un voile, pour éviter un procès coûteux. Un conseil donc à toutes les femmes : portez donc toujours un foulard lors d'un entretien d'embauche ! Il y en a de très élégants, gais et colorés : il n'est pas nécessaire qu'ils soient noirs ou gris terne, ni qu'ils masquent entièrement les cheveux ... Vous augmenterez ainsi sensiblement votre chance d'être sélectionnée ;-)

  • Posté par Carré Albin, vendredi 27 septembre 2019, 17:51

    Il y a des triangles ou des carrés Hermès très abordables...

  • Posté par Carré Albin, vendredi 27 septembre 2019, 12:50

    Mettez-vous un voile ou une passoire sur la tête et tout employeur sera tenu de vous engager!

Plus de commentaires

Aussi en Société

Plongée dans l’enfer des prostituées trans au quartier Yser

L’ASBL Alias sort une enquête et un court-métrage sur la situation des prostituées trans dans le quartier Yser. Détresse, survie et danger sont les maîtres mots de celles qui, souvent, n’entrevoient pas d’autre choix que de se prostituer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs