Accueil Société

Nathan Duponcheel encourt la perpétuité pour «le massacre d’Alfred Gadenne»

Le jeune homme est reconnu coupable du meurtre avec préméditation de l’ancien bourgmestre de Mouscron.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

A 18 ans et cinq mois, Nathan Duponcheel, gamin sans histoire de Mouscron, a commis un meurtre avec préméditation sur la personne du bourgmestre de sa commune, Alfred Gadenne. Le jury de la cour d’assises du Hainaut n’a certainement eu aucune peine à livrer son verdict sur ce point, jeudi.

Un assassinat donc. « Un massacre », même, comme le reconnaît le propre avocat du coupable, Me Jean-Philippe Rivière. Un massacre ruminé de longue date. Qui trouve ses racines dans le suicide inexpliqué, en février 2015, du propre père de l’auteur. Un suicide que l’adolescent impute aux difficultés rencontrées par le paternel dans sa profession, à la maison communale de Mouscron. Et par ricochet, au bourgmestre en exercice. Une croyance pourtant dénuée de tout fondement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs