Accueil Société Régions Brabant wallon

Les pompiers dans l’attente de renfort et de matériel

Exemple en Brabant wallon où le président de zone lance un cri d’alarme au gouvernement fédéral. Le SLFP demande, lui, le respect du cadre légal.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 4 min

D’un côté, il y a le gouvernement fédéral qui ne respecte pas la promesse de financer sa part de 50 % dans les frais des zones de pompiers et qui sort des arrêtés royaux qui alourdissent la note des communes. De l’autre, nous avons la nouvelle déclaration de politique régionale qui demande aux provinces de reprendre progressivement à leur charge les contributions communales au financement des zones de secours, alors qu’on ne leur donne pas la compétence pour le faire. C’est rocambolesque ! La situation peut faire rire, mais c’est oublier que l’on parle de la sécurité des citoyens. »

C’est un « cri d’alarme » que lance Christophe Dister (MR), le président de la zone du Brabant wallon qui, depuis quatre ans, a repris la gestion des cinq casernes de Wavre, Braine-l’Alleud, Nivelles, Jodoigne et Tubize. D’autant plus que les syndicats sont là derrière pour faire appliquer les nouveaux arrêtés.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Brabant wallon

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs