Accueil Économie

Les banques européennes usent des paradis fiscaux

Un rapport commandé par les Verts européens étudie les impôts de 26 banques. Certains profits seraient systématiquement délocalisés pour éviter les taxations.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Les recherches partent d’une hypothèse simple : certaines banques déclarent systématiquement plus de profits dans des paradis fiscaux que dans les pays où elles sont effectivement basées et ont pourtant la majorité de leurs opérations. Le rapport publié par les Verts européens, qui étudie les résultats de 26 banques européennes, tend à confirmer la supposition.

Les recherches ne disent pas quand ni comment les banques ont réussi à éluder l’impôt. Elles n’offrent d’ailleurs aucune preuve tangible que les institutions financières délocalisent bien leurs profits afin de diminuer les taxations, simplement des indices qui permettent de penser que les déclarations fiscales de certaines banques sont inversement proportionnelles à leurs activités dans des pays spécifiques.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs