Accueil Culture Livres

Myriam Leroy au «Soir»: «Je suis née révoltée»

Romancière, journaliste, dramaturge, féministe de la première heure, Myriam Leroy le reconnaît : le trait constitutif de sa personnalité, depuis toute jeune, c’est la colère.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Elle ne chôme pas, Myriam Leroy. Que l’on entend ces derniers temps un peu moins à la radio. Mais qui décline désormais son talent en de multiples créations. En romancière saluée par la critique (Les Yeux rouges, qui succède à Ariane), en dramaturge (sa nouvelle pièce, ADN, débarque en mars au TTO), bientôt en réalisatrice d’un documentaire sur le harcèlement des femmes (avec Florence Hainaut), en chroniqueuse pour le Standaard, en autrice d’un roman graphique… A quoi carbure-t-elle ? Dès notre première question, elle va droit au but.

Je ne serais pas qui je suis si…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Monsieur Alain, samedi 28 septembre 2019, 19:23

    En même temps, avoir à mener de tels combats ça nous change de l'ambiance mortifère de la politique (nationale + internationale) et ça nous rassure sur la capacité de régénération de notre humanité.

  • Posté par NAVARRE guy, samedi 28 septembre 2019, 10:00

    Quoi qu'il en soit, souhaitons la bienvenue à Myriam Leroy le 2 octobre à Liège, notre belle cité ardente.....

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs